samedi 12 janvier 2008

La campagne en VOSF

> INTRO

Bonjour !


Ce qui suit est la typique déclaration d'intentions permettant d'inaugurer un blog. Pour n'ennuyer personne dès le départ, allons au grain ! Pardonnez ma déformation professionnelle, mais j'ai tendance à croire qu'en répondant à cinq ou six questions, on procure au lecteur une bonne partie de l'information.

  • Quoi ?
L'objet de ce blog, ce sont les prochaines élections au Congreso de los Diputados, l'Assemblée Nationale espagnole, qui devront dégager une majorité à un nouveau gouvernement. Élections fondamentales, dans un pays qui compte en Europe et dans le monde.

Le pouvoir d'achat, l'accès au logement, l'écologie, les choix de société, le terrorisme, l'immigration sont quelques uns des défis de cette campagne 2008. Les hommes politiques proposeront leurs réponses. Cela vous rappelle quelque-chose? L'Espagne se pose les mêmes questions que la France, mais elle y répond à sa manière.

Très probablement, le prochain président du Gouvernement s'appellera Zapatero (l'actuel président, du PSOE) ou Rajoy (son grand opposant depuis le départ d'Aznar, et leader du PP). Reste à savoir avec quel programme et surtout, dans un pays où les partis nationalistes ont souvent la clé des gouvernements, avec quelle majorité...

  • Où?
En Espagne. Ce blog est en français, mais l'information est en Espagne. Sauf exception non prévue, les intervenants, dont votre serviteur, vivent dans la péninsule ibérique, et savent comme vous qu'elle ne se résume pas à ses playas, ses fiestas et ses toros.

Si en ne vous parlant que d'élections, ce blog vous apprend quelque chose sur l'Espagne dans son ensemble, alors le pari d'Élections en Espagne sera gagné !

  • Pourquoi ?
Parce que l'Espagne intéresse les Français et les francophones, mais qu'on en parle assez peu. Une rapide recherche sur internet vous convaincra qu'il existait un vrai vide sur les élections espagnoles, alors que la blogosphère française regorge de ressources sur les élections aux États-Unis, pratiquement un an avant le scrutin.

Pour la petite histoire, l'idée originale de ce blog ne vient pas de moi, mais d'un colocataire et néanmoins ami.

  • Quand ?
Les élections auront lieu le 9 mars 2008. A priori, ce blog périclitera donc dans moins de deux mois. En attendant, il montera en puissance. Élections en Espagne respectera la vieille règle de la publication "tous les quand on peut". Néanmoins, comptez au départ sur au moins un rendez-vous hebdomadaire, et petit à petit bien davantage.

  • Qui ?
Pour coordonner ce blog, votre serviteur : je m'appelle Mathieu de Taillac et je suis journaliste à Madrid. Je travaille avec des médias français et espagnols, les nouvelles formes de communication m'interpellent et me séduisent. Je dis d'autres bêtises sur mon autre blog, BLOGAL.info.

J'espère convaincre également des intervenants ponctuels, ils se présenteront lors de leur arrivée.

  • Comment ?
C'est sans doute la partie la plus mouvante. Seule certitude : en français, puisque jusqu'à présent le Net offre aux francophones peu de ressources sur le sujet.

Pour le reste il y a des possibilités : des explications de contexte, des anecdotes, des interviews exclusives, des tribunes, des revues de presse... Les sujets et les formes dépendent avant tout de l'intérêt des lecteurs, les suggestions, critiques et insultes sont donc les bienvenues dans les commentaires !

Il y a aussi des souhaits : que de nombreux volontaires apportent leur pelleté de sable ; que les lecteurs participent et que les commentaires soient de vrais billets ; que vidéos, sons et photos permettent que la forme soit aussi riche que le fond...

Il y a enfin quelques réalités : Élections en Espagne ne dégage pas de bénéfices et dépend du temps et de la bonne volonté des participants. Je suis sûr que vous serez indulgents ;-).


Bonnes lectures et hast'à bientôt !

4 commentaires:

Sansan a dit…

Ça me parait une bonne idée ton blog, cela me permettra d'avoir les idées plus claires bien que je ne voterais pas. Mais c'est important de savoir qui et comment ils vont diriger le pays.
Premier hic Rajoy a renoncé a Ruiz Gallardon je pense que c'est idiot de gaché un as et je ne suis pas partisane du PP...
Bonne Continuation

Yann a dit…

¡Muy buena idea! Monsieur de Taillac.

*Añadido en mi agregador RSS*

Mathieu de Taillac a dit…

Sansan, merci de tes encouragements ! Je regrette de ne pas trop actualiser pour l'instant, je pars deux semaines en vacances mais j'esaierai de faire le minimum syndical.

Yann, merci aussi à toi ! Je pensais t'envoyer un mail pour te proposer de collaborer, mais vu que tu viens jusqu'ici, j'en profite pour t'inviter : tribune libre, analyse France / Espagne... Interessé ?

Un abrazo.

Anonyme a dit…

Bien vu !